"Black is Beltza" (Edition Francaise)

Auteurs: Fermín Muguruza / Harkaitz Cano / Dr. Alderete
Date de parution: Janvier 2015

144 pages
23 x 31 cm
cartonné
8 couleurs
25 euros
ISBN 9788416114177

OCTOBRE 1965. Les porteurs des géants de Pampelune, image typique des fêtes de San Fermín, défilent sur la cinquième avenue de New York. Cependant, due à la situation de discrimination raciale, les autorités nord américaines interdisent la participation au défilé du couple de géants noirs.

Manex Unanue, un des porteurs, déçu et fâché que ses compagnons fassent le choix de défiler malgré tout, décide de quitter le groupe et de ne pas rentrer chez lui. Il s’installe à Harlem et devient témoin des tumultueux évènements qui marqueront la société américaine du milieu des années 60 : les émeutes raciales découlantes de la mort de Malcolm X, les excentricités des hôtes de la mythique The Factory où il rencontre Amanda, une cubaine des services secrets dont il tombe amoureux et qu’il accompagnera à La Havane.

Après plusieurs années passées à Cuba où il reçoit un entrainement varié, il rencontre Le Che qui avant son voyage pour la Bolivie lui proposera une mission spéciale : sortir des Etats-Unis un membre des Black Panther en danger d’être assassiné, et le ramener à Cuba. Pour mener à bien cette opération, il devra semer les agents de la CIA présents partout dans le monde qui suspectent Cuba de ce genre d’actions et l’emmènera dans de nombreuses régions du globe.

Mot de l’éditeur: Muguruza, Cano et Alderete nous emmènent dans un voyage initiatique, temporel et héroïque tout à la fois. Initiatique pour l’immersion dans les moeurs de la société américaine, la folie psychédélique proto-hippie naissante et la bande son qui l’accompagne. Temporel pour nous faire revivre certains faits de cette décade, les alliances entre les services secrets cubains et les Black Panthers, l’esprit du Che au Congo, en Algérie et sa mort en Bolivie, les jeux des différents services secrets en pleine guerre froide, mais aussi l’austère dictature franquiste. Héroïque enfin, car on a envie de se mettre dans la peau de Manex, de sa révolution, de son aventure et si on est sincère, probablement de son amour pour Amanda.

Talka
Black is beltza